Covoiturage domicile-travail CHIC Klaxit
Communauté Klaxit

Au Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC), chacun a sa raison de covoiturer : portraits d’Émilie, Paula & Laure.

Au Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC), chacun a sa bonne raison de covoiturer : Émilie profite d’une place de parking réservée au covoiturage, Paula contribue au désengorgement des routes tout en faisant un geste écologique et Laure réalise des économies grâce au partage de frais. Découvrez leurs portraits dans notre dernière interview.

Émilie covoitureuse Klaxit CHICKlaxit : Bonjour Émilie, et merci pour le temps que vous nous accordez. Vous covoiturez avec Amina depuis 2 ans, c’est bien ça ?

Émilie : Oui tout à fait, j’ai rencontré ma covoitureuse Amina en 2015, je la connaissais de vue car nous allions chercher nos enfants dans la même école. Puis un jour, nous avons sympathisé et on s’est aperçu que nous étions voisine. Du coup, on a commencé à covoiturer en alternant nos véhicules. Nous avions les mêmes horaires donc c’était très pratique.

Klaxit : Oui, puis en alternant vos véhicules, cela permet de désengorger les routes..

Émilie : Effectivement, mais également le parking du CHIC ! Il est difficile de trouver une place, parfois on peut tourner des heures et des heures avant de pouvoir se garer.

Klaxit : Vous avez donc accédé au parking réservé au covoitureur mis en place par le CHIC ?

Émilie :  On a commencé à covoiturer avec l’application, nous nous sommes inscrites et invitées mutuellement pour ainsi pouvoir accéder à la place de parking.Covoitureurs Klaxit covoiturage domicile-travail entreprise

Klaxit : Et pensez-vous qu’il y ait des choses à améliorer concernant l’offre de parking ?

Émilie : Je pense qu’il faut accentuer la communication faite autour de la place de parking. C’est très intéressant et ça permet véritablement de désengorger le parking.

 

Paula covoitureuse Klaxit CHICKlaxit : Quant à vous Paula, comment avez-vous découvert Klaxit ?

Paula : On nous a présenté Klaxit lors d’un atelier covoiturage au sein du CHIC et je me suis dit « C’est une excellente initiative ». J’en ai parlé autour de moi et contre toute attente je me suis rendu compte qu’il était possible de covoiturer facilement.

Klaxit : Vous covoiturez toujours avec la même personne ?

Paula : Non, au début je covoiturais avec une collaboratrice du CHIC, ce qui me permettait de prendre la route avec elle tous les jours, nous avions les mêmes horaires donc c’était très pratique. Aujourd’hui on covoiture moins car elle a changé de poste.

Klaxit : Vous m’aviez également parlé d’une voisine travaillant proche du CHIC, non ?

Paula : Oui effectivement, elle a régulièrement des problèmes de voiture donc on covoiture aussi ensemble. Elle travaille dans un autre hôpital pas très loin, c’est vraiment pratique de pouvoir mutualiser les covoiturages entre différents établissements de santé, il y a plus de covoitureurs de disponibles, je peux être davantage flexible.

Klaxit : Vous êtes aujourd’hui une très bonne covoitureuse. Qu’est-ce que cela vous apporte ?

Paula : Je trouve que le covoiturage est une superbe idée ! Il y a une vraie problématique de parking au CHIC, si on peut « dé-saturer » le parking c’est une bonne chose. En plus, je suis beaucoup plus zen et moins stressée.. En bref, je ne vois pas le temps passer !

Planète écologie covoiturage Klaxit

Klaxit : Et financièrement, voyez-vous une différence ?

Paula : C’est la nuit et le jour. En alternant nos véhicules, j’économise la moitié de mon carburant et je fais un geste pour la planète, c’est vraiment super.

Klaxit : Parlons maintenant des inconvénients. En avez-vous identifié ?

Paula : C’est vrai qu’en covoiturant, on est un peu plus dépendant. Il faut que ça reste pratique pour tout le monde.

Klaxit : Un dernier mot Paula ?

Paula : Je pense qu’il faut faire la démarche de s’inscrire, cela peut permettre de dépanner des collègues, ne serait-ce que ponctuellement.

Économies covoiturage Klaxit

Klaxit : En ce que vous concerne Laure, vous vous êtes retrouvée sans voiture. Est-ce pour cette raison que vous avez commencé à covoiturer ?

Laure : Effectivement, j’ai été très embêtée lorsque je n’avais plus de voiture, j’ai donc utilisé le covoiturage avec Klaxit, et je m’en resservirai en cas de problème.

Klaxit : De plus, est-ce intéressant pour vous le partage de frais ?

Laure : Oui, c’est un vrai bon point. Aujourd’hui, je serais ravie de trouver un covoitureur à côté de chez moi, 28km aller/retour, ça permettrait de belles économies !

Klaxit : On vous souhaite de trouver un nouveau covoitureur très prochainement alors ! 😄

 

Discussion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s