Actualités

Hausse des carburants : Klaxit offre ses frais de gestion et propose au gouvernement de doubler l’aide mensuelle de 20€ à 40€ pour les covoitureurs

La hausse des carburants impacte le pouvoir d’achat des Français et ajoute des coûts aux entreprises. Pourtant, il suffit que les usagers changent leurs habitudes et que les entreprises adoptent les bonnes mesures pour que cette problématique récurrente n’en soit plus une. Dans ce contexte, le covoiturage quotidien s’impose comme l’une des solutions les plus économiques et écologiquement responsable.

 Klaxit, leader français du covoiturage domicile-travail, s’engage avec 3 mesures concrètes :

  1. Gratuité des frais de gestion jusqu’à la fin de l’année, soit environ 20% d’économies sur chaque trajet en covoiturage
  2. Des réductions sur les trajets en covoiturage partout en France, comme dans les Alpes-Maritimes, à Clermont-Ferrand ou en Ile-de-France, où les trajets sont à 1€
  3. Une proposition au gouvernement de doubler l’aide mensuelle de 20€ proposée par Emmanuel Macron pour passer à 40€ pour les covoitureurs

 🚩 Gratuité des frais de gestion

 À l’instar de la plupart des plateformes de l’économie collaborative, Klaxit prélève des frais de gestion sur chaque trajet en covoiturage réalisé sur sa plateforme pour financer son modèle économique. Ces frais s’élèvent à environ 20%. Un trajet de 20km revient à 2,40€ pour un passager, dont 0,40€ de frais de gestion, qui seront donc pris en charge par Klaxit jusqu’à la fin de l’année afin de permettre aux automobilistes d’amorcer une transition vers le covoiturage domicile-travail.

 🚩 Des réductions sur les trajets partout en France

Car la meilleure manière de ne pas subir la hausse des carburants et de faire de réelles économies est bien de covoiturer sur les trajets quotidiens pour diviser ses frais par 2 ou 3, soit beaucoup plus que la hausse annoncée.

Un automobiliste habitant à 30km de son lieu de travail dépense en moyenne 480 € / mois[1]. En covoiturant régulièrement avec 1 personne sur Klaxit, il diminue son budget de 25% à 360 € / mois. S’il prend 2 passagers, il ne lui en coûtera plus que 240 € / mois, soit une économie de 50%[2].

🚩 Les passagers peuvent quant à eux bénéficier des nombreuses opérations mises en place par Klaxit grâce à des partenariats signés avec les collectivités locales. C’est le cas dans le département des Alpes-Maritimes, à Clermont-Ferrand ou en Ile-de-France où tous les trajets sont proposés à 1€[3]. Klaxit propose même la gratuité des trajets pour les possesseurs d’un abonnement transport dans plusieurs villes de France : Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, Nantes, Rennes et Grenoble. En plus de faire de sérieuses économies, les passagers qui abandonneront leur voiture permettront par la même occasion de réduire la congestion, la pollution de l’air et les émissions de gaz à effet de serre.

🚩 Doubler l’aide proposée par Emmanuel Macron pour les covoitureurs

En début de semaine dans la presse régionale, Emmanuel Macron s’est déclaré prêt à étudier des solutions innovantes, notamment en accordant une aide aux ménages dans le Projet de Loi de Finances en cours d’examen au Parlement. Ce matin sur Europe 1, il a précisé la mesure en parlant d’une aide mensuelle de 20€ déjà en vigueur dans les Hauts-de-France et qu’il souhaite généraliser.

🚩 Le covoiturage étant une des solutions efficaces sur le long terme pour assurer cette transition, Klaxit propose de doubler ce montant pour les covoitureurs, en le portant à 40€ par mois.

Un budget de 40€ mensuel, soit 480€ annuel, permettrait de couvrir environ la moitié des dépenses d’un passager covoiturant régulièrement pour aller au travail[4].

Cette mesure est d’ores et déjà prévue dans la future Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) sous la forme d’un « forfait mobilité durable » permettant aux employeurs de rembourser à leurs salariés leurs dépenses de covoiturage tout en étant exonérés de charges. En suivant le calendrier actuel, cette mesure ne s’appliquerait qu’à partir du 1er janvier 2020, après le vote de la LOM et du Projet de Loi de Finances 2020.

En intégrant cette mesure dès le Projet de Loi de Finances 2019 en cours d’examen au Parlement, le Gouvernement pourrait donc gagner 1 an et répondre à la colère des automobilistes par une mesure concrète et viable sur le long terme.

Nous proposons de doubler l’aide mensuelle de 20€ proposée par Emmanuel Macron pour passer à 40€ pour les covoitureurs. Car la vraie solution contre la hausse des prix du carburant, c’est de covoiturer pour diviser ses frais par 2 et passer un bon moment, plutôt que de subir seul la galère des transports. Changer nos habitudes de déplacement est la seule solution viable pour la planète et le portefeuille des Français. déclare Julien Honnart, Président & Cofondateur de Klaxit

[1] Calcul basé sur le barème kilométrique fiscal avec un coût à 0,40€ / km (voiture citadine).
[2] Gain conducteur sur Klaxit fixé à 0,10€ / km / passager transporté, soit pour 30km réalisés 2 fois par jour et sur 20 jours travaillés par mois : 120€ / mois d’économies / passager transporté.
[3] Trajets à 1€ dans la limite de 40km / trajet dans le département des Alpes-Maritimes et à Clermont-Ferrand et jusqu’à 35km en Ile-de-France, 0,10€ / km au-delà.
[4] Coût pour un passager qui covoiture 210 jours travaillés / an sur une distance domicile-travail moyenne de 23km avec 0,10€ / km reversé à son conducteur : 966€ / an (la moitié environ égale à 480€ / an)

Discussion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s